Code HAPPY = -10 % sur tout le site (en + des soldes)



Un Noël particulier

Posted by Alexia Andersson on

Les 7 premiers mois de ma grossesse étaient rêvés. Vraiment. Aucun désagrément. Zéro.

Début de l’été, j’ai eu deux trois semaines avec une nausée & fatigue qui ne voulaient pas me lâcher. C’est vrai. Mais ça s’arrête là. 

Pas de vergetures, immunisée toxo & CMV, prise de sang super, pas besoin de compléments, pas d’hémorroïdes, ni de maux de dos, même pas mal au ventre moi qui ai tout le système digestif très sensible. 
Et surtout, mon petit bébé qui grandit très vite, et se développe à merveille. 
Bonheur intense d’entendre le gynécologue s’extasier devant son écran sur la croissance de mon petit garçon. 

Et en octobre, lors du rapatriement de mon stock BIZOO BIZOO avec une camionnette & l’aide de mon ♥️, j’ai eu une immense frayeur. Inutile de préciser que je ne portais rien : je pliais les vêtements et donnais mes directives. Au retour de cette journée interminable : du sang. Trop peu que pour filer aux urgences et s’imaginer le pire. Trop que pour ignorer. 
Echographie qui révéla un léger décollement du placenta. La bonne nouvelle c’est qu’après une semaine de repos, il était revenu à la normale. 

Donc deux trois semaines de fatigue & nausée et une mauvaise blague… vraiment je m’estimais très très très chanceuse. 

Jusqu’à cette nuit de décembre…

Vers minuit, j’ai senti mon ventre se gonfler, se contracter, dégonfler et recommencer 5 minutes plus tard. J’ai vite compris que j’avais des contractions toutes les 5 minutes.

« Ça va passer… » me dis-je innocemment.
A 1h du matin, les contractions arrivaient toutes les 4 minutes

A 2h du matin, toutes les 3 minutes & ainsi de suite jusqu’à 4h du matin … toutes les minutes.

Complètement naïve ou dans le déni, j’appelle le 112, ne voulant pas trop les déranger mais quand même il m’arrivait un petit truc pas tout à fait normal à 7 mois de grossesse.

 « Ne bougez pas, une ambulance sera là dans 10 minutes ».

C’est le moment exact où je me suis dit « là, tu peux paniquer ».

Arrivée à l’hôpital, j’ai été directement en salle d’accouchement avec une sage femme qui m’a placé un monitoring. Les contractions sont descendues toutes les 3 minutes.

A 7h du matin, le plus merveilleux des futurs papas et moi, sommes rentrés à 2 à la maison avec des petits médicaments pour stopper les contractions et la certitude que notre fils n’avait pas envie de sortir. Pas cette nuit. 

24h passèrent… J’analysais chaque mouvement, chronométrais une contraction, n’osais plus placer mes mains sur le bas de mon ventre, de peur que mon bébé réagisse et que cela enclenche de nouvelles contractions.

Malgré du repos, les médicaments, et mes super précautions…

8:30 du matin, ça revient. 
9:30 ça fait une heure, que mon ventre se contracte, mais cette fois-ci, elles ne sont pas régulières du tout.

Allô l’hôpital ? « C’est sûrement rien mais … »

 « Nous vous attendons pour un monitoring »

Re sac pour bébé, papa et moi : on débarque chargé. Et si c’était pour ce matin?!

Petit bébé d’amour barbotte toujours paisiblement, ne souhaite pas sortir. Mon ventre a retrouvé un rythme normal. Il y a eu trop de contractions, il faut trouver pourquoi. Et surtout éviter qu’elles reviennent.

Le col est fermé. Le travail n’a pas commencé.

Oui mais … la longueur de celui-ci est un peu ouverte.

En plus mon petit marin d’eau douce est en siège & j’ai le placenta dans la culotte.

La croisière de rêve qui a duré 7 mois, s’est transformée en traversée d’une mer très agitée et se prolongera par un passage très calme sur une mer plate. 
En français : couchée, repos, calme. 
Je suis à 30 semaines. Il m’en reste 8 à 10 donc 2 mois. Mi février il aura atteint son poids et sa taille pour sortir. II est déjà très grand. Ouf.

Je serai super rassurée dans 4 semaines.

En attendant, si vous me cherchez, je suis devant la télé, pour un marathon des films de noël 🎄 🍿 

Ou allongée à lire une bd (ma passion) 📚 

Il ne sera peut-être pas poisson mon petit marin dans sa cale. Mais je vais tout faire pour qu’il nage dans mon ventre le plus longtemps possible ☺️

A très vite ! (Sauf toi mon fils, restes encore longtemps dans mon ventre, s’il te plaît).

Alexia  

2 comments


  • Plein de courage ! Repose toi encore et encore, après les films de Noël à toiles films d’amour niais.

    Alison on

  • Le cap des 32 sa c’est déjà bien.
    Ma fille est née à 28 +6sa. Tout va bien pour elle aujourd’hui elle a 4 ans.
    Pour mon fils je suis restée allongée 5 mois
    Courage !

    Marine on

Leave a comment